Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CAJAVOYAGE

CAJAVOYAGE

Tour d'Europe en famille en Camping Car, en 400 jours.

Notre vie en Camping-car

Notre vie en Camping-car

 

Cela fait près de 3 mois que nous vous publions chaque jour nos trouvailles de la journée, photos de carte postale, avec soleil si possible… des vrais touristes chinois en voyage… et ne vous inquiétez pas nous continuerons !

Mais voilà, plus que tout cela, c’est l’envers du décor que je vous explique dans cet article.

Notre vie a donc été profondément chamboulée nous voici dans une vie nomade où chaque jour est différent, plus aucune routine quotidienne.

La vie au jour le jour :

 

Reveil toujours assez matinal, entre 7 et 8 heures. Petit déjeuner avec café pour les adultes et chocolat au lait pour les enfants, à la casserole bien sûr car oubliez le Micro onde. Ensuite nous roulons souvent le matin, période durant laquelle les enfants font leur CNED. Visite l’après-midi après un repas pris au Camping-car. Le midi c’est très souvent un repas froid, salade de tomates, avec toujours divers sandwiches (paté, jambon, saucisson).

L’après midi c’est vraiment le moment où nous découvrons le plus les merveilles que nous offre ce voyage. De retour, tri des photos et écriture de la publication Facebook du soir. Mine de rien elle nous prend entre 30 minutes et 1 heure, et nous alternons entre 2 auteurs, Céline et moi (même si Antoine se bat pour essayer d’en faire une mais il n’a pas encore eu ce privilège)

 

Repas chaud le soir et extinction des feux vers 22 heures. A la maison c’était souvent autour de minuit pour moi et plus 20H30 pour les garçons !

 

 

 

Les contraintes :

Pour pouvoir bien vivre en C.C, il y a des éléments à surveiller :

 

-L’electricité : fort de notre panneau solaire, de nos 2 batteries et du fait que nous roulons quasiment chaque jour (donc ça les recharge), nous n’avons AUCUN problème avec cet élément. L’utilisation en est de toute façon très réduite, chargement ordinateur / portables, rasoir, lumière.

 

-L’eau : voilà une des missions les plus importantes, trouver de l’eau pour remplir notre Cajamobile et là ça diffère pas mal selon les pays. Nous avons une réserve de 100L, avec laquelle nous tenons 3, 4 jours… imaginez la durée de nos douches… L’eau se trouve aux stations services, aux aires de C.C, aux cimetières…

Ensuite il y a l’eau que nous buvons. Nous essayons de remplir des bouteilles régulièrement, mais nous en achetons aussi régulièrement. Par exemple, actuellement en Russie l’eau n’est quasiment jamais potable au robinet.

 

-Vidange des eaux grises (douches / vaisselles) et noires (toilettes). Là encore pas toujours facile de trouver des lieux adéquats dans tous les pays. Mais nous avons toujours trouvé.

 

-ET dernier point, l’un des plus important, trouver le lieu pour la nuit. Et ce n’est pas toujours évident de trouver un endroit calme, en toute sécurité dans un lieu qui nous est parfaitement inconnu. Notre règle d’or, si un seul de nous 4 ne le sent pas, nous partons.

 

Notre ressenti :

 

Alex : Vivre dans un si petit espace à quatre peut sembler compliqué, mais finalement non. Même si je veille à ce que chaque chose soit rangée à sa place (ce qui peu déplaire à certains), l’espace réduit n’a quasiment que du positif pour moi. Chacun est obligé de faire attention à l’autre, et çà, ça me plait. Le fait de bouger chaque jour est un plaisir infini pour moi. Je suis sur d’être fait pour cette vie !

 

Céline : Pour moi pas de soucis pour vivre en Camping-car à condition de sortir au moins 2 heures par jour. Les jours où il pleut il faut s’occuper. Pour cela on alterne les moments seul (lecture, sudoku, coloriage) et les moments en famille (jeux de société). Mais ces jours là ne sont pas mes préférés car j’aime visiter, en apprendre plus sur l’histoire des pays, les habitudes… Le manque d’accès à ces informations (très peu d’informations en français) est ce qui me gêne le plus dans notre voyage. Par contre les moments passés au quotidien avec les enfants sont précieux. On en apprend plus sur eux et les liens se resserrent. Les rencontres avec des gens qui vivent dans chaque pays sont les moments que je préfère.

 

Jérémy : J’adore les moments en famille où l’on fait des jeux de societé, même si j’aimerai en faire plus et, même si Antoine triche parfois. Sinon, pour les cours, nous n’avons plus besoin de marcher 20 minutes pour les faire! Nous en faisons à peu près 1h par jour. Parfois, il y a quelques disputes entre Antoine et moi. Pour moi, un camping car ce n’est pas si petit que ça car j’ai tout ce qu’il me faut! Le soir, je lis jusqu’à 22h alors qu’avant je lisais jusqu’à 20h30. Les  balades sont un peu trop longues car elle dure environ 2h en moyenne mais j’apprécie de plus en plus.

 

 

 

Antoine : La vie en C.C n’est pas difficile pour moi et ne me gêne pas. Je pense que c’est parce que j’adore changer, chaque jours, de paysage. Je prends un plaisir immense à voyager comme çà ! Ma chambre, mon lit (c’est la même chose) est un tout petit enclos et j’aime beaucoup ce style de vie. J’ai le sentiment d’être libre dans tout mes choix. Etre ensemble 24h/24h resserre les liens et nous apprenons beaucoup les uns des autres. Les écrans (devrai-je dire le pas-d’écran ?) sont en aucun cas un problème pour moi. Le seul petit inconvénient est de ne plus pouvoir parler avec des contacts français (à part avec la famille, bien sûr !). Je crois que nous pouvons le dire nous sommes bien déconnectés du monde. Juste un dernier point, quand on voyage en C.C, nous ne faisons pas que visiter comme de simples touristes. Nous rentrons dans le pays et nous nous y imprégnons en modifiant nos habitudes (alimentation, occupations…) , et en nous nous ouvrant à chaque culture. Ce que j’essaie de vous dire (et ce n’est pas facile), c’est que nous gardons en nous une petite partie de chaque pays rencontré. En voyageant, on se rend compte que la barrière de la langue est le plus gros problème : Vive l’anglais !

 

Bilan : 

 

Franchement, si nous faisons déjà un premier point sur ce voyage, c’est un bilan vraiment on ne peut plus positif. Toutes les craintes que nous avions au début de ce périple s’éstompent vraiment au fur et à mesure. Ce n’est que le début, mais c’est déjà rassurant.

En plus, pour le moment, la Cajamobile, après avoir parcouru plus de 14000 kms sur ce périple, fonctionne parfaitement… pourvu que ca dure.

 

2 petits points à noter tout de même.

 

L’administratif : nous avions quasiment tout préparé avant le début du voyage…. et heureusement. Car en deplacement tout devient d’un coup beaucoup plus difficile, pour faire une photocopie, une impression, un document à récupérer d’internet…. Le Visa d’Iran, et celui que nous essayons d’obtenir pour le Turkménistan sont de vrais épreuves.

 

Deuxième point, nous ressentons toujours une petite difficulté d’acclimatation à chaque nouveau pays. La peur de l’inconnu en arrivant, est à la fois excitant, mais aussi un peu effrayant. C’est une fois seulement que nous commençons à connaitre notre entourage (les habitans, et l’environnement nottament) que nous nous sentons en totale securité.

 

En tout cas pour tous ceux qui hésite à mettre leur vie entre paranthèse pour une aventure de ce type, nous nous permettons de leur donner un seul conseil.  VOYAGEZ !

ALEX.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

COL 10/10/2018 18:50

Contente de vous suivre dans votre voyage. Je vous envie. Nous vous avons rencontré à Moesjoen en Norvège un soir d'Août. Bon voyage.