Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CAJAVOYAGE

CAJAVOYAGE

Tour d'Europe en famille en Camping Car, en 400 jours.

Bilan du Maroc : un pays MAGNIFIQUE !

Bilan du Maroc : un pays MAGNIFIQUE !

 

Voilà un pays que nous n’avions pas prévu de visiter mais par lequel nous avons été tellement charmé que nous y sommes restés 38 jours avec du soleil, du soleil et … du soleil !  Nous avons décidé, après avoir été pas mal conseillés par des voyageurs, de commencer par le centre du Maroc et de rejoindre la côte (un peu plus touristique) plus tard.

 

Dès les premiers kilomètres, le changement est total, le dépaysement est au rendez vous et les paysages seront enchanteurs tout au long du voyage.

Nous avons plongé dans la découverte de ce beau pays par Tétouan.  La “ville blanche” nous a accueillis pour nos premières démarches dans le pays : trouver une carte SIM (Nous avions pris INWI mais Maroc Télécom semble mieux capter au sud), tirer de l’argent : les dirhams (la carte bleue est acceptée dans les stations services et les grands centre commerciaux mais pour la vie quotidienne mieux vaut prévoir de la monnaie) et faire quelques grosses courses au Marjane (sorte de Carrefour local). Nous avons pris plaisir à nous balader dans la médina et dans les souks.

Pour notre spot du soir, nous avons choisi Oued Laou, une ville “balnéaire” de la mer Méditérrannée. Une camionnette de la garde royale s’est positionnée à coté de nous et est restée jusqu’au lever du soleil. Une 1ère nuit bien surveillée ! Certains vous diront que le camping sauvage est compliqué au Maroc. Ce n’est pas totalement vrai. La police locale souhaite nous protéger et préfère que nous ne soyons pas seul. Sur nos 38 nuits nous avons dormi 9 nuits en camping et donc 27 en “sauvage” souvent sur un parking mais parfois en nature mais il y avait toujours au moins un autre véhicule avec nous.

 

Pour la suite voilà notre itinéraire détaillé :

- La ville de Chefchaouen a été un vrai coup de coeur. Flaner dans ses ruelles avec ces teintes de bleus magnifiques : un vrai plaisir. Un certain calme se dégage de cette ville …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Meknès  : ville très animée avec ses magnifiques remparts. Nous avons d’ailleurs dormi aux pieds en plein  coeur de ville. Les calèches donnent à cette cité impériale un côté “conte de fée”. Nous avons été attirés par la finesse de la damasquinerie : les artisans incrustent du fil d’argent sur une surface métallique.

 

-Azrou un MEGA coup de coeur pour ce spot en plein coeur de la forêt des singes. Nous avons pu y dormir. Le matin nous avons pu approcher ces animaux car les touristes n’étaient pas encore arrivés. Antoine et Jérémy avaient remarqué qu’ils adoraient certaines baies mais pas très accessibles pour eux. Ils s’en sont donnés à coeur joie pour les leur cueillir. Sans aucune agressivité les singes venaient prendre les baies dans le creux de la main ou sautaient sur les épaules. Un excellent moment pour tous !

 

- Le lac d’Aguelmane : nous avons déjeuner là-bas mais comme nous avions besoin de laver du linge nous avons continué notre route vers le camping de Zaida. Un petit camping mais avec eau chaude à  volonté ! Que du bonheur !

 

- Nous avons traversé la vallée du Ziz et ses magnifiques villages en Pisé, pour rejoindre Meski et sa source bleue (qui ne nous a pas vraiment enchanté). Mais nous avons trouvé notre bonheur par une balade dans la palmeraie et son ancienne ville.

 

- Merzouga : voilà un lieu où nous sommes restés 2 nuits. Le désert nous tendait les bras, on l’a apprécié sous un beau soleil à chaque heure de la journée. La montée sur la dune est difficile mais vaut tellement le coup. Nous n’avons fait ni 4X4 ni balade en dromadaire. Les prix étaient exhorbitants !

 

 

 

- Pour découvrir les gorges du Taudra, nous avons voulu faire une randonnée ; mais étant vraiment mal indiquée nous sommes montés au sommet puis redescendus par le même chemin. Cela dit, les gorges en elles même sont déjà très dépaysantes. Les habitants descendent des montagnes avec leurs ânes pour aller chercher de l’eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Les gorges de Dadès. Encore un gros coup de coeur pour cette vallée et pour ce diner à l’auberge de Amou et Aîcha située face aux “pattes de singes”, une formation rocheuse. Nous avons adoré nous balader le long de l’eau et rencontrer ses habitants toujours très gentils. Par contre les gorges en elles-même sont difficile d’accès.

 

 

- le lac de Ouarzazate. Un beau spot nature avant la ville mais malheureusement pas possible de se baigner et beaucoup de déchets et bouts de verre. A Ouarzazate, nous avons visité les célèbres Studios Atlas et été ravis de découvrir l’envers du décor !

 

- Sur la route vers Zagora, nous nous sommes arretés aux cascades, aussi appelées “le paradis d’Omar” un sacré personnage à découvrir et un lieu très sympa pour une baignade rafraichissante !

-  Nous avons fait le choix de ne pas aller jusqu’à M’hamid “les portes du désert du Sahara”  mais de nous arreter aux dunes de Tinfou (une sorte de dunes du Pila). Au camp berbère nous avons pu profiter d’une soirée authentique avec une délicieuse tagine de poulet, une balade en dromadaire et une après midi “sandboard” : glissade sur le sable avec un snowboard (tout cela pour 15 euros en tout, après pas mal de négociations…mais bon, tout le monde était content !)

 

- A Tata, nous avons commencé par une balade dans les gorges mais nous ne nous sentions pas à l’aise dans ce lieu, nous avons donc filé dans le centre ville, nous avons trouvé un parking d’hotel qui nous a laissé profiter de la piscine. Un peu fraiche …mais une pause fraicheur bien appréciée tout de même

 

- A Amtoudi nous n’avons pas eu trop de chance avec la météo car une tempête de sable nous a forcés à quitter plus tôt que prévu, mais nous avons fait une belle rencontre de voyageurs irlandais en 4X4. Nous avons tout de même pu visiter l’agadir  : un grenier super bien conservé et rénové. Nous ne pensions pas que cette visite était payante, nous étions montés sans argent ; les voyageurs irlandais nous ont gentiment payé l’entrée ! Trop gentil ! D’autant plus que la montée avait été assez fatigante ! Après une nuit secoués par le vent nous sommes repartis même si une randonnée dans des gorges( avec des “piscines” naturelles) nous tentait vraiment !

 

 

- A Guelmin nous avons fait le plein de courses au Marjane car nous n’avions pas fait de grandes villes et que ces centres commerciaux ne sont pas très courant dans le centre et le sud. Nous voulions aller aux sources d’eau chaude de Fask mais nous ne savions pas quelle piste prendre alors nous sommes repartis. Pour info : un voyageur nous a dit plus tard qu’il suffit de demander à un marocain dans le centre de Fask et qu’il peut nous y conduire pour quelques dirhams …

 

- Legzira et sa magnifique plage. Retrouvailles avec l’océan Atlantique laissé il y a 7 mois !

 

- A Mirleft nous sommes tombés sous le charme de l’ambiance du petit camping nomade où nous avons rencontré 2 familles françaises : les Pakatmé et les Lefort. Jérémy était heureux de rencontrer Pacifique et Tiam et de faire des parties d’échecs endiablées. Et nous étions aussi contents de pouvoir faire une machine… le lavage à la main c’est bien mais une vrai machine c’est mieux !  La ville de Mirleft est très agréable et très peu touchée par le tourisme européen, une vraie petite ville balnéaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- A Aglou nous avons fait une belle balade le long de la plage et des maisons troglodytes. D’ailleurs, un habitant super gentil nous a fait visiter sa maison.

 

 

 

 

 

 

 

 

- Petite visite rapide de Tiznit

 

 

- Agadir : La ville européenne comme on trouverait en France avec des hotels le long de la plage … Une ville que nous n’aurions pas visité mais pour notre famille c’était le lieu le plus simple pour se retrouver et c’était donc chouette car après 7 mois sans les voir nous étions tous heureux de retrouver Pathy, Mamie et Maty ! Le parking juste devant l’hotel aura été notre spot durant leur séjour. Nous avons tout de même visité la vallée des oiseaux (sorte de petit zoo…bof bof),  le souk où nous avons déjeuner une excellente tagine de poisson et le petit musée Amazigh où nous avons passé un très bon moment avec une personne du musée, passionnée par sa culture et ses valeurs.

Nous avons fait une belle balade dans la vallée du paradis. Pas facile d’accès pour tout le monde mais un lieu agréable où nous avons pu nous baigner, entre 2 cars de touristes….

- Petit passage par le camping Takat pour remplir notre bouteille de gaz en propane. Pas facile de trouver du propane au Maroc, à part les usines de Marrakech et Meknès et certains propriétaires de camping qui acceptent de remplir nos bouteilles.

 

- Tafraoute : un Gros coup de coeur pour ses rochers (pas forcément ceux qui sont peints …). Un lieu où nous avons passé 2 nuits : entre la visite de ses artisans de babouche, les randonnées, l’escalade et les retrouvailles avec les familles que nous avions rencontré à Mirleft.

 

- A Taroudante, les garçons ont eu la surprise de trouver un skatepark ! Le 1er du Maroc ! Nous avons bien aimé cette ville entourée de remparts. Elle ressemble un peu à Marrakech mais en moins touristique …

 

- A Sidi Kaouki, nous avons voulu profiter de la plage mais trop de vent… Nous nous sommes réfugiés dans un petit camping pour faire … une machine !

- Essaouira ! Magique ! Nous avons adoré cette ville et son port de pêche que nous avons visité de très bonne heure pour ne pas être pris par le flux de touristes et nous en avons bien profité. Un grand coup de coeur pour la galerie d’art : la Kasbah.

 

- A Marrakech nous nous sommes garés juste à coté du centre ville, au pied de la Koutoubia; ce qui nous a permis de bien ressentir l’ambiance bouillonnante de cette ville et de sa place Jemaa El Fna … Nous avons visité les jardins de Majorelle, surement un havre de paix mais trop de monde … Nous voulions visiter l’école coranique et le palais Bahia mais ils étaient malheureusement en rénovation. Du coup nous avons flané jusqu’au quartier des tanneurs. On nous avait prévenu des “arnaques” des guides puis des magasins mais nous avons été très clair avec tous, nous ne voulions pas acheter. Aucun soucis, nous avons donc visité et pu prendre quelques photos intéressantes.

 

- Oualidia et sa lagune. Malheureusement le temps était gris… mais nous nous sommes consolés avec un super couscous servi au camping car (on avait commandé seulement 2 parts çà nous a fait 2 diners à 4…)

 

- Le port d’El Jedida  et son impressionant marché au poisson

 

- A Casablanca nous avons été visiter la mosquée Hassan II. Une mosquée impressionnante par ses décorations, son ampleur mais aussi par son coté “high tech” avec son toit ouvrant ! Nous avons fait un petit tour dans la ville mais nous n’avons rien trouvé de marquant.

 

-Rabat est par contre une balle capitale. Nous voulions visiter les tombeaux mais une rencontre entre le roi et le pape était en préparation !!!, nous n’avons donc pu visiter que la cour qui est déjà très spectaculaire. La médina est également super chouette.

 

 

 

 

 

 

 

 

- Kénitra : lieu d’une rencontre avec une enseignante marocaine adorable Hassna, mais la ville en elle même n’a rien de particulier. Grace à elle nous comprendrons mieux  le système scolaire marocain et notamment la séparation entre les écoles publique et les écoles privées. Elle nous expliquera aussi que souvent dans les campagnes les enfants ont école le matin, puis ils rentrent chez eux et reviennent ensuite l’après midi. Voilà pourquoi sur la route nous croisons si souvent les enfants  sur le chemin de l’école.

 

 

Moulay Bousselah : Nous avons profité d’une petite balade sur une bateau de pêcheur pour visiter cette lagune très agréable.

 

- Asilah : nouveau petit coup de coeur pour cette ville dont les habitants nous ont surpris car pas intéressés par notre coté “touriste”. Une belle petite médina, des habitants très agréables, aucune solicitation pour nous guider ou nous vendre quelque chose. Des prix très bas sans aucune négociation : du coup nous avons acheté une super théière pour 2 euros !

 

- Nous avons terminé en beauté notre boucle au Maroc par la grotte d’Hercule et le Cap Sounion. Deux lieux vraiment très agréables.

 

Nous avions eu la chance de rencontrer des voyageurs qui nous avaient donné certains petits conseils qui nous ont bien aidé. Au Maroc, les salaires étant très bas, il est de coutume de donner la pièce pour tout service rendu. 5 dirhams à la station service, 2 dirhams pour le placeur sur le parking, 10 à 20 dirhams pour la journée et 30 dirhams pour 24 heures pour les parkings.

On ne négocie jamais pour la nourriture par contre pour tout le reste il faut vraiment négocier (jusqu’à 5 fois moins que le prix donné parfois…).

Nous avons beaucoup aimé :

- l’accueil des habitants, les sourires, les “bonjour”, les”coucou”, les “Soyez les bienvenus”

- le soleil !

- le fait que la langue française soit parlée par beaucoup de locaux, cela permet d’échanger

- les paysages extraordinaires et tellement différents

- les prix bas : 1 kilo de tomate à 40 centimes …

- la gastronomie : le couscous, les tagines …

- le Thé : aussi appelé whisky “berbère”

 

Nous avons eu plus de mal avec :

- le fait que nous sommes vus souvent comme “riches” et du coup beaucoup de sollicitations fréquentes des enfants et des adultes (y compris pendant les randonnées) pour demander de l’argent.

- les “guides” dans certaines villes qu’il faut savoir “repousser”

Nous aurions aimé faire plus de rencontres avec des familles marocaines pour mieux comprendre ce pays… mais nous avions du mal à savoir si les gens que nous rencontrions étaient de vraies rencontres ou des “guides” déguisés … Nous étions donc sûrement trop méfiants …

 

 Pour conclure, nous avons beaucoup apprécié ce voyage tellement dépaysant au Maroc et nous vous encourageons vivement à le découvrir.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article